L’inventeur du Canny Collar

Définition de « Canny »Le Canny Collar a parcouru un long chemin dans le monde du dressage de chiens depuis sa conception par Brian Smith, cavalier traditionnel et inventeur originaire de Crieff, une petite ville au pied des Highlands écossais.

L’attitude compatissante de Brian et son travail relatif aux problèmes de comportement des chevaux l’ont amené à développer un collier avec une lanière spéciale pour Wallace, étalon difficile pour lequel d’autres colliers plus traditionnels étaient trop douloureux. Ce nouveau ‘dispositif de maîtrise’ du cheval a immédiatement fonctionné, donnant à Brian la maîtrise totale de Wallace en l’espace de quelques minutes. Il était aussi ravi de voir que Wallace ne souffrait pas et n’était pas gêné non plus.

L'inventeur du Canny Collar Brian SmithLorsque sa fille Claire était rentrée à la maison avec le harnais de son chien cassé en plusieurs morceaux après une 'promenade', Brian s’est aperçu que les propriétaires de chiens ayant des problèmes comportementaux pourraient bénéficier de cette idée. Bonnie était l’animal turbulent typique qui aimait entraîner Claire en promenade, généralement en lui faisant dévaler la rue, et sur lequel aucun matériel de dressage pour chiens ne tenait !

Brian a adapté son dispositif de maîtrise du cheval, et l’a ajusté sur Bonnie ; le collier de dressage réduit à la taille du chien a immédiatement fonctionné. En 20 mètres, Brian promenait Bonnie en laisse non tendue, à la surprise de tous les gens qui regardaient. La femme de Brian l’a surnommé 'uncanny' (étonnant) et le Canny Collar était né.

Après l’avoir essayé, adapté et avoir apporté les touches finales à son nouveau collier de dressage pour chiens, Brian a fait la tournée des nombreuses foires, concours hippiques, expositions canines de son Écosse natale, confirmant rapidement la bonne réputation de son produit. Il n’a pas fallu longtemps avant que le Canny Collar attire un plus large public dans l’univers du dressage de chiens ; ainsi Brian a accepté de travailler avec la toute récente société Canny Company pour donner à ce nouveau dispositif d’aide à la promenade de chiens la reconnaissance mondiale qu’il mérite.

Brian consacre à présent son énergie à travailler à plein temps avec des chevaux qui ont des problèmes comportementaux. Il a sauvé beaucoup d’animaux dont les propriétaires avaient tout simplement baissé les bras et qui, autrement, auraient été abattus. Ses connaissances, ses compétences et sa capacité à communiquer même avec les chevaux les plus difficiles ont amené beaucoup de gens à penser à lui comme étant l’Écossais qui murmurait à l’oreille des chevaux. Les propriétaires de chevaux et le monde du dressage de chiens peuvent remercier cet homme particulier pour une idée très spéciale.Sean McElherron